Nos artistes


THEO SAFFROY

Théo Saffroy est un photographe et réalisateur basé à Paris.
Il travaille aussi bien pour la Publicité que pour la Presse. A la fois amoureux de l’image et aventurier, il est devenu photographe professionnel après un road trip à moto de huit mois en Amérique du Sud. Son écriture photographique se définit par un style plutôt pictural, décalé (autant que possible !) et riche en couleurs.


GABRIEL CARRERE

Gabriel Carrère est un photographe dont le travail s’inspire du documentaire, a fortiori du quotidien, des paysages artificiels, urbains et des portraits. La plupart de son travail est réalisé par le biais de la photographie analogique, à la fois sur film 35 mm et moyen format.


RODRIGO

RODRIGO est un photographe documentaire né en Colombie. Ses travaux portent sur un axe social-culturel et environnemental, tout en mettant une touche « pop » à l’univers du voyage, de la culture urbaine et de la jeunesse. Il aime également mettre un parfum d’ironie, mélangé à un minimalisme avéré dans ses clichés. Influencé par le peintre Edward Hopper et le photographe Elliot Herwitt, il aime ainsi se ré-approprier les sujets de société qui composent notre génération et déconstruire certains mythes que la dictature de l’image imposent dans notre pensée collective.


Il remporte en 2020 le OFF du festival Visa pour l’image.


ANTOINE GUIBERT

Antoine Guibert est un photo-reporter et travaille sur le monde qui l’entoure, qu’il soit naturel ou urbain. Ses voyages sont sa source d’inspiration, fasciné par l’évanescence des états, bruts et poétiques, instants présents et temps suspendus.


JIM KYLAM

Artiste autodidacte, Jim Kylam compose un univers graphique constitué de symboles et d’idéogrammes qui se font face, s’enchevêtrent et se répondent. Sur le papier comme sur la peau, sur la toile comme sur le bois, l’artiste arrange histoires et allégories qu’il appartient à chacun de s’approprier et d’interpréter. 


PIERRE BONARD

Pierre Bonard est un photographe inspiré de la rue et des scènes de vie. Son travail se décline notamment par le format argentique et se reconnaît par l’utilisation du noir et blanc.


VALERIE LILETTE

Valérie Lilette est une anthropologue repentie devenue photographe professionnelle en 2021. Fascinée par la beauté du monde et sa force poétique, la nature, les paysages, le ciel. Les éléments sont le terrain de ses explorations, à la frontière entre la réalité et l’irréalité, le visible et l’invisible. Faisant parfois de ses photos des tableaux picturaux.


ROMAIN DE SIGALAS

Romain de Sigalas est un photographe autodidacte. Il se spécialise en reportage et mais sa passion demeure la photographie de rue. Un exercice face à soi-même pour prendre conscience de son environnement. Un regard, une forme, une couleurs l’éveillent pour capturer un moment qui se fige dans le temps.  Fasciné par le travail  d’Alex Webb et de Saul Leiter. Il s’émerveille d’un certain mystère de la beauté du quotidien, d’une grâce, d’une lumière. Tout en montrant la solitude de la ville, de son anonymat.


EDER OLGUIN

Artiste peintre diplômé de l’école des Beaux-Arts de Naples, Eder Olguin interroge l’expérience du quotidien, les rapports établis entre objet et sujet, les relations sociales dans l’espace public et au sein de l’intimité, des éléments que l’on qualifie d’anodins et, souvent, condamnés à l’oubli.


MARION SEIGNEURET

Marion Seigneuret naît dans un paysage Beauceron où les lignes sont droites et symétrique. Habituée à les contempler, elle se plaît à imaginer des montagnes irrégulières dans ce décor lisse. Elle se passionne très rapidement pour la photographie des paysages montagneux à la frontière entre symétrie et asymétrie. Elle photographie leur reflet dans les lacs de Suisse et Slovénie ainsi que dans les fjords norvégiens, pour ensuite décomposer la photo avant de la reproduire au format numérique sur son iPad, ou au feutre acrylique sur papier. Elle trouve son inspiration dans les lignes et textures irrégulières de la roche ainsi que les couleurs mouvantes liées à la posture du soleil.


LA.GUISH

Issu d’une formation graphique, c’est au cœur même de l’illustration que La.Guish trouve l’épanouissement qu’il a longtemps cherché. Une alliance de simplicité, de traits larges et hésitants font de son style illustratif une recherche et une proposition cassant les codes du « bien fait ». Nourri d’un amour pour les palmiers et le soleil californien c’est à travers de nombreuses scènes de paysages, d’architecture ou parfois même d’ambiances chaleureuses qu’il emmène le spectateur à voyager un temps soit peu et à participer à son été sans fin.


BILLY BEAUSOLEIL

Artiste peintre et colleur, Billy Beausoleil recherche l’équilibre visuel en s’appuyant sur les couleurs et les matières. Chaque photo utilisée est tombée dans le domaine public et appartient à l’imaginaire collectif. Ici, l’artiste utilise le numérique comme vecteur principal, alliant photographies, collages et peinture digitale.